Le comparateur de prix qui affiche le moins cher en premier
comparateur de prix, guide conso

Créer son entreprise, son emploi avec vivre malin
 

Best of VM

Et pourquoi pas créer une entreprise, et devenir votre propre patron ? Cap ou pas cap ?
Pas si facile, mais possible !


Entreprendre ! Qui n'en a pas rêvé un  jour ? Cependant, pour dégager des revenus d'une idée, il faut affronter ce qui reste encore aujourd'hui un parcours du combattant administratif. En France cela reste relativement compliqué même si le legislateur a fait des efforts pour développer la création d'entreprise. Pour vous lancer, il vous faudra passer par différentes étapes qui peuvent se résumer de la manière suivante :

- Formaliser votre idée, et déterminer si elle sera ou non rentable
- Choisir un statut juridique sous lequel vous exercerez votre activité
- Trouver le financement nécessaire au démarrage de l'activité
- Effectuer les formalités administratives qui donneront une existence officielle à votre structure
- Mettre en place une organisation administrative et comptable ainsi que des outils de gestion
- Les sites utiles

Nous vous donnons ci dessous les grandes lignes qui vous permettront de franchir au mieux chacune de ces étapes.

Formaliser une idée, déterminer sa rentabilité

C'est une étape indispensable. Très souvent les entrepreneurs en herbe négligent ou sous évaluent cette première phase de leur démarche. Inutile de se lancer, d'investir du temps et de l'argent dans un projet non viable. Pour laisser la place la plus petite possible au hasard, nous vous conseillons de commencer par la rédaction d'un "businness plan". Outre le fait que ce document vous sera indispensable si vous comptez obtenir un financement d'un partenaire financier (banque ou autre), il vous aidera à y voir plus clair en répondant notamment à trois questions :

-1/ Que désirez vous précisément faire et comment ?

Une idée n'est qu'un point de départ. Elle doit être couchée sur le papier et décrite précisément sous tous ses aspects. Supposons que vous envisagiez de vendre des pizzas car dans votre ville il y a une demande insatisfaite dans ce domaine. Vous pouvez envisager d'acquérir une simple camionnette et de vous placer sur le parking de l'hyper marché tous les soirs, sauf le mardi ou vous préférerez stationner à proximité du marché hebdomadaire. Vous pouvez aussi louer un local. Vous pouvez ouvrir ce local au public, ou ne pratiquer que la livraison à domicile. Dans ce cas par quels moyens ? Un cyclomoteur ou plusieurs ? Combien de recettes différentes envisagez vous de vendre et lesquelles ? Vendrez vous des boissons et lesquelles ? Comment vous ferez vous connaître ? Diffusion de tracts ou annonces dans les quotidiens locaux ? Vous le voyez, il faut absolument que stylo ou clavier en main vous décriviez :
- Ce que vous envisagez de vendre
- Comment vous produirez les marchandises ou les services que vous envisagez de vendre
- Comment vous stockerez les matières premières et les produits finis
- Comment vous trouverez vos clients
- Comment vous mettrez à leur disposition les produits ou les services.

- 1/ Quels revenus pouvez vous raisonnablement espérer dégager de votre activité ?

Dans le cas d'une création, obtenir une réponse à cette question nécessite de procéder à une étude de marché, ce qui n'est pas simple. La plupart des entrepreneurs ne disposant pas des fonds nécessaires pour confier cette mission à une société spécialisée (très onéreux), ils doivent se débrouiller seul. si nous poursuivons avec notre exemple, cela revient à répondre à deux questions :
- Quels quantité de pizzas et de boissons comptez vous vendre ?
- A quel(s) prix ?
Déterminer la valeur de ces deux données implique d'avoir une bonne connaissance du marché. Se tromper aura forcément d'importantes conséquences. Le nombre de pizzas déterminera le matériel à acquérir et éventuellement l'embauche de personnel. Si vous les vendez trop cher, elles vous resteront sur les bras. Si vous ne les vendez pas assez cher, vous en serez de votre poche.

-2/ Quelles sont les dépenses à prévoir ?

Elles sont de quatre types :
- charges d' investissement: achat et amortissement du matériel, stock initial...
- charges d'exploitation: salaires, loyers, matières premières, téléphone...
- charges financières: intérêts d'emprunt...
- charges sociales et impôts: un poste très important ! A noter que vous pouvez aujourd'hui ne pas régler de charge durant votre première année d'activité et demander à différer le paiement sur cinq ans.

Choisir un statut

Ce choix est l'un des plus cruciaux pour l'avenir de l'entreprise. Voyons ensemble les différentes possibilités qui s'offrent à vous :

1/ L'entreprise individuelle

Si vous choisissez ce statut juridique, vous exercerez votre activité en votre nom propre et l'entreprise n'aura pas de 'personnalité morale'. Cela signifie que vous constituez avec elle une entité unique. En cas de problème, vous serez responsable sur vos biens propres.

En pratique vos biens pourront être saisis pour rembourser les dettes éventuellement générées par votre activité. Cependant depuis 2003, vous pourrez protéger votre habitation principale en faisant une déclaration d'insaisissabilité devant notaire (article 8 de la loi n°2003-721 du 1er août 2003 dite loi pour l'initiative économique). Si vous vendez votre habitation, le prix de cession sera également protégé, à condition qu'il soit réemployé avant un an pour faire l'acquisition d'une nouvelle résidence principale. N'oubliez pas de faire la démarche nécessaire devant notaire si vous créez une entreprise individuelle !

Depuis le 1er janiver 2009, un nouveau statut existe: celui d'auto entrepreneur. Les déclarations de création, la fiscalité, les charges sociales, tout a été simplifié. Le chiffre d'affaire ne doit pas excéder 32000 euros pour les services, et 80000 euros pour la vente. Pour tout savoir sur ce nouveau statut rendez vous sur :

- le site de l'autoentrepreneur (site gouvernemental)

- le site de l'apce

2/ les sociétés de personne

Il en existe deux types : la société en nom collectif, et la société en commandite simple. Dans ce type de société, les associés sont des commerçants et répondent des dettes sociales. Nous passons rapidement, car ce statut n'offre à notre avis qu'un intérêt limité dans le cadre qui nous intéresse.

3/ Les sociétés de capitaux

Dans ces sociétés, les associés ne sont pas des commerçants. Ils ne sont responsables des dettes de la société qu'à concurrence de leurs apports en capital.

Pour créer ce type de société, il faut en effet déposer un capital minimum : le capital social.

Nous laissons de côté la société anonyme (SA ) dont le capital minimum est fixé à 37000 euros, et dont le fonctionnement est complexe, ce statut n'étant pas adapté à un entrepreneur qui désire créer une petite entreprise.

Les deux formes de sociétés de capitaux envisageables pour quelqu'un qui désire démarrer une activité sont la la société anonyme à responsabilité limitée (SARL) et l'entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL.).

L'EURL est une SARL qui ne comporte qu'un seul associé. Les règles régissant une SARL sont applicable à l'EURL.

Dans une SARL, vous n'êtes pas responsable des dettes de la société. Vous ne pourrez donc perdre en cas de faillite que les sommes que vous avez apportées en capital.

Le capital minimum était de 7500 euros, mais depuis la loi pour l'initiative économique ce montant minimum a été supprimé. Vous pourrez donc fixer librement le capital avec vos associés.

Cependant, un capital trop faible n'est pas souhaitable.

Entreprendre sous la forme d'une association

Sous certaines conditions, il peut être avantageux de créer une association pour démarrer votre activité. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter ce site.

Si jamais vous vous lancez sous cette forme, nous vous conseillons un site vraiment excessivement bien fait et qui plus est téléchargeable ! Vous y trouverez tout ce qu'il faut savoir pour créer et gérer votre association, des modèles en tous genres, des infos fiscales. Un must incontournable:http://perso.numericable.fr/assoc1901/

Vous pouvez aussi consulter le site associations.gouv.fr qui est un site gouvernemental.

Avantages et inconvénients des différents statuts

L'entrepreneur individuel jouit d'une grande liberté d'action. Il n'a de comptes à rendre qu'à lui même, et tous les bénéfices lui reviennent. Par contre, il est responsable des pertes sur ses biens propres, et prends donc un risque important.

Celui qui choisit d'exercer son activité dans le cadre d'une société de capitaux ne risque que les sommes qu'il a apportées au capital. Il ne prend aucun risque en ce qui concerne son patrimoine personnel. Il doit cependant rendre des comptes aux associés (sauf dans le cas de l'EURL) et est soumis à un formalisme plus rigoureux dans la gestion de sa société (tenue d'assemblées, documents comptables, etc). Les bénéfices que réalise la société appartiennent à la société et non à l'entrepreneur. Ce dernier se rémunère en se versant un salaire.

Le dernier point à prendre en compte pour choisir votre statut est l'influence de ce dernier sur le régime fiscal que vous devrez subir. Il n'y a pas de réponse simple. Nous vous invitons à consulter la page 'créer votre entreprise' du site du ministère des finances où vous trouverez des informations qui vous aideront à prendre une décision.

L'agence pour la création d'entreprise vous propose une aide en ligne destinée à choisir votre statut. Utile, mais à affiner néanmoins !

Le site défi création vous propose quant à lui à ses membres des statuts et des documents juridiques types à télécharger. La cotisation se monte à 20 euros et vous avez ensuite accés à tous les documents. Pas excessivement cher, sauf si vous n'avez l'utilité que d'un seul document !

Trouver un financement

Les aides à la création :

- le prêt à la création d'entreprise (PCE) : d'un montant de 3000 à 8000 euros, remboursement sur 5 ans, différé la première année.

- l'EDEN (encouragement du développement des entreprises nouvelles)  : il vous concerne si vous êtes bénéficiaire d'un emploi-jeune, d'un CES ou d'un CEC, d'un revenu de solidarité  ou si vous avez entre 18 et 26 ans. Vous pourrez recevoir 6098 euros pour démarrez votre projet. S'il s'agit d'un projet commun engagé à plusieurs, cette aide pourra être supérieure.

- l'ACCRE  (aide au chomeur créant ou reprenant une entreprise) : cette aide ne concerne que les chômeurs et consiste en une éxonération des charges sociales la première année.

- Les aides fonction du lieu d'implantation de l'entreprise : dans certaines zones urbaines sensibles (zone de redynamisation urbaine, zone urbaine sensible, zone urbaine franche) et dans certaines zones rurales (territoires ruraux de développement prioritaire, zone de revitalisation rurale) vous pouvez bénéficier d'aides et d'exonérations particulières. Renseignez vous auprès de la mairie concernée.

La famille, les amis

Selon l'activité que vous envisagez, les sommes nécessaires au démarrage peuvent ne pas être trop importantes, et vous avez peut-être la chance d'avoir dans votre entourage proche de bonnes âmes prêtes à vous financer. Dans ce cas, sachez que toutes les personnes physiques qui souscrivent à votre projet pourront déduire de leurs impôts une somme égale à 25 % des capitaux qu'ils vous accordent. Cette somme est cependant plafonnée à 5000 euros pour un célibataire et 10000 euros pour un couple.b

De plus, si jamais il vous arrivait de devoir cesser votre activité, vos souscripteurs pourraient déduire de leurs revenus le montant de ce qu'ils vous ont apporté. La somme déductible est plafonnée à 60000 euros pour un couple marié et 30000 euros pour un célibataire.

Les banques

C'est bien entendu à leur porte que vous irez frapper le plus souvent. Elles sont et restent difficiles à convaincre. Une chose leur est particulièrement insupportable : perdre de l'argent ! Elles vous demanderont donc des garanties. Si vous n'en avez aucune, votre tâche sera d'autant plus ardue.

Pour convaincre il vous faudra démontrer que votre projet est viable. L'éventuel business plan que vous aurez rédigé, les études de marchés, etc. seront autant d'arguments. Cepandant, certaines banques évoluent et envisagent de prêter de l'argent à un taux plus bas en échange d'une participation à vos futurs et éventuels profits.

Les "capital risqueurs" ou "venture capitalist"

Ils s'agit de fonds d'investissements destinés à financer de 'jeunes pousses' prometteuses, notamment dans le domaine de la nouvelle économie (haute technologie, internet...). Là encore, pour convaincre il faut avoir de solides arguments. Les temps où il suffisait de créer une entreprise en rapport avec internet pour voir affluer les capitaux sont révolus depuis que la bourse a durement sanctionné les excès de la nouvelle économie.

Voyez ce dossier réalisé par le journal du net pour en savoir plus ou les liens ci dessous :

Le capital risque : dossier réalisé par le journal l'expansion
Association Française des Investisseurs en Capital
Site de rencontre entre les chercheurs et les offreurs de capitaux

Effectuer les formalités administratives nécessaires

Le dépôt du dossier

Vous devrez constituer un dossier que vous déposerez au centre de formalités des entreprises. Très prochainement, vous pourrez aussi demander l'immatriculation de votre entreprise par le net, en vous connectant sur le site de l'agence pour la création d'entreprise (apce) où des formulaires sont disponibles.

Vous pourrez utilement consulter la fiche 'quelles sont les démarches administratives' du ministère des finances (format pdf).

Le siège social: louer des locaux

La solution la plus courante consiste à louer des bureaux ou des locaux. Vous trouverez des offres de location de bureaux sur le site lebati.com.

Nous vous présentons ici en collaboration avec ce site les offres de location de bureau par département :

Le siège social: chez soi ou dans une société de domiciliation.

Cependant, en ce qui concerne votre siège social, vous pouvez aujourd'hui le fixer sur votre lieu de résidence pour une période de cinq ans maximum, à condition :

- que ce soit votre lieu d'habitation principal
- que votre activité ne nécessite pas le passage de clients ou de marchandises
- que l'activité soit exercée exclusivement par le ou les occupants de la résidence.

Si ces conditions sont réunies, vous pouvez dans un premier temps faire l'économie d'un loyer. Si vous êtes en copropriété ou si vous êtes locataire, vous devrez cependant vérifier que rien ne s'oppose à cette possibilité dans le réglement de copropriété ou dans votre contrat de bail.

Vous pouvez également choisir de faire domicilier votre siège social chez une société spécialisée. Certaines vous proposent en outre un accueil téléphonique, des services de secrétariats, etc. Soyez vigilants, et évaluez les coûts et les avantages de cette solution en fonction de l'activité que vous envisagez.

Nous vous fournissons à titre d'exemple quelques sites de sociétés de ce types. Ce ne sont que des exemples, nous n'avons absolument pas vérifié la qualité du service offerts par ces sociétés.Donc comme toujours, lisez attentivement les contrats, les limitations éventuelles, etc.

abcliv
sofradom
grined

Mettre en place l'organisation administrative et comptable

En général, la comptabilité n'est pas le métier de l'entrepreneur. Or, les tâches de gestion sont fondamentales, afin de "conduire" l'entreprise avec la meilleure visibilité possible, et de ne pas être surpris par des obstacles prévisibles. Il faut produire les documents comptables obligatoires, effectuer les déclarations sociales et fiscales. Tout cela prend du temps et vous détourne de ce qui devrait être votre tâche principale : faire rentrer de l'argent dans l'entreprise.

Si vous le souhaitez, vous pouvez vous faire assister par un expert comptable. Nous vous le conseillons d'ailleurs, même si cela coûte de l'argent. Vouloir tout faire vous même est un pari risqué. Alors même si dans les premiers mois d'activités vous pouvez être contraint de prendre en charge ces fastidieuses tâches par manque de moyen, profitez des premières rentrées pour vous en décharger.

Pour que ce soit rentable, il suffira que le temps économisé, correctement employé à développer l'activité augmente les recettes d'un montant au moins égal aux honoraires de l'expert comptable. Ce doit l'être, car toutes les entreprises un peu importantes font appel à des ressources distinctes pour gérer leur comptabilité : ou elles possèdent un service spécialisé (hors de portée d'un petit entrepreneur) ou elles délèguent à l'extérieur.

Vous trouverez plus d'informations sur ce sujet en consultant le site des experts comptables.

En conclusion

Cette page n'avait pas la prétention de traiter de manière exhaustive le sujet de la création d'entreprise. Elle voulait attirer votre attention sur le fait que finalement, créer son entreprise est à la portée de chacun.

Nous vous fournissons ci dessous comme à notre habitude une liste de sites où vous pourrez appronfondir le sujet et creuser les différents domaines qui vous intéressent plus particulièrement.

Sites utiles

Vous trouverez ci dessous les sites cités dans cette page, ainsi que ceux qui nous ont semblé les plus pertinents.

Informations générales

Le dossier du cic consacré à la création d'entreprise. Très complet, format pdf. Voir aussi le carnet d'adresse du CIC (nombreuses adresses utiles au futur créateur) et le cahier technique (conseils résumés pour présenter votre dossier de création d'entreprise)
Les ouitls pour réaliser l'étude préalable: comptes prévisionnels, informations sur les critères de réussite fournies par l'INSEE, etc..

Creer une entreprise: le site réservé à la création d'entreprise du tribunal de commerce de Paris. Beaucoup d'informations, certaines démarches possibles en ligne.
L'agence pour la création d'entreprise
Le portail des chambres de commerce: une foule d'informations.
Le portail des pme: beaucoup d'informations également
NetPme : un excellent site où vous trouverez certainement la réponse à toutes vos questions !
France active : Association pour la création d'entreprises
Le site des créateurs
Réseau entreprendre : Ce réseau, animé par des chefs d'entreprise peut vous apporter une aide concrète et réelle, d'une part en participant au financement de votre projet s'il est retenu, mais également en vous assistant lors des premières années d'activité.
Le site des experts comptables
Le site de la franchise: si vous envisagez d'adhérer à un réseau de franchisés, renseignez vous sur ce site.
Pme.gouv.fr: un portail gouvernemental qui vous offre quelques informations
Chèque emploi TPE: Si l'effectif de votre entreprise n'excède pas 5 salariés, et que vous voulez vous libérer des formalités liées à l'emploi, utilisez le chèque emploi TPE. Tous les renseignements sur le site.

Démarches administratives - modéles d'actes

Les démarches administratives : fiche du ministère des finances (format pdf).
Le site défi création vous propose des statuts et des documents juridiques types à télécharger (inscription requise, mais possible en tant que non adhérent à l'association, donc gratuite)
L'entreprise: des informations, l'actualité, des dossiers et de nombreux modèles de documents à télécharger gratuitement.
Net entreprises: sur ce site vous pourrez effectuer de nombreuses déclarations et formalités en ligne (embauche, accident du travail, revenus, etc..) et vous recevrez de nombreuses informations sur tous ces actes administratifs.
Droitdessocietes.com: des infos, et des modèles d'actes (assez chers) à télécharger. Dans la rubrique téléchargement vous trouverez un interessant document décrivant toutes les étapes nécesaires à la constitution d'une société (document gratuit).

Trouver un investisseur

Le capital risque : dossier réalisé par le journal du net
Le capital risque : dossier réalisé par le journal l'expansion
Association Française des Investisseurs en Capital
Site de rencontre entre les chercheurs et les offreurs de capitaux
Business-angels: des investisseurs vous attendent.

Gerer l'entreprise

Le site comptanoo vous propose un espace information très bien garni mais aussi des formations, des logiciels, des services
Portail PME: le portail d'information de l'agence des PME. Informations sur les aides disponibles, lettres types, conseils pour la gestion de l'entreprise. Un site très complet et très bien fait.


 



J'ai toujours rêvé d'être patron!

Accueil | Le site | Forum | Partenariat | Le coin des poètes | Nous contacter

Nos partenaires privilégiés:
Pour danser à Amiens rock, salsa, valse: amiens-danse.com
le site de l'immobilier d'entreprise et des particuliers (location et vente de bureaux)
cadeaux d’entreprise
Toutes nos catégories
Fleurs Image et son Informatique Voyage Jouets et Jeux Maison et jardin Travaux et Bricolage
Vestimentaire, luxe Hygiène, beauté et bien-être Santé Sports et Fitness Auto - moto Loisirs
Alimentation Animaux Bébé,enfant Bureau Cadeaux Evénements Spéciaux Promotions